Créé en 2001, sous le nom du Jardin des Fées, « la chenille », ce lieu novateur prend un premier virage en 2005/2006. Il devient alors le Jardin du Graal, « la chrysalide ». 12 ans après, et nourri d’un profond renouveau, PariSoleil se fait jour : « le papillon » prend son envol. Il est tout beau, tout bio, tout bon, encore plus chaleureux, paisible, original et unique.

Son but : participer à l’émergence d’une société où l’être humain est au centre, et dont il se sent un acteur responsable. Dans laquelle il peut librement agir ses valeurs. Et susciter ainsi l’espérance chez les jeunes (et les moins jeunes) qu’il est possible d’être créateur de sa vie.

Comment cheminer vers ce but ? En favorisant :

  • la connaissance de soi, et du monde qui nous entoure ;
  • l’art en tant que générateur de beauté, de vérité et d’espérance ;
  • l’apprentissage de justes et créatives collaborations.

PariSoleil souhaite en effet ardemment coopérer avec des acteurs (auto-entrepreneurs, associations, entreprises), ayant un état d’esprit et des buts semblables ou, mieux encore, complémentaires, afin d’expérimenter des solutions novatrices en réponse aux défis de notre époque.