Un décryptage de l’actualité par PariSoleil

John, Hervé, Bruno, Patrick

Le monde change, il est plus que temps !

PariSoleil change, vive le changement !

Nous sommes quatre amis et notre amitié est vraie et allegro :

Patrick le fondateur de PariSoleil, Hervé, John et Bruno.

De l’Association PariSoleilAsso nous allons prendre grand soin.

Un pour tous, tous pour un, telle est notre devise pour aller loin.

Nous sommes entourés d’ami(e)s armés d’une fidélité profonde

voulant, comme nous, contribuer à créér un nouveau monde.

Une aube claire jaillit de nos cœurs unis

en ce lieu si prometteur, en plein Paris !

Patrick Bremond

Vous trouverez ci-dessous le premier article de nous 4 co-signé, avec une volonté d’éclairer et de décrypter l’Actualité.

C’est sur la base d’une pensée libre et d’un coeur fort,  que le Vrai, le Beau et le Bon prennent leur essor.

Décryptage de l’actualité par la Team de PariSoleilAsso

En ces semaines de préparation à la fête de Pâques*, nous avons choisi d’apporter un éclairage sur les thèmes du discernement et de l’appréciation juste qui nous semblent des sujets brûlants dans ce contexte troublé.

Discerner est essentiel pour aider à faire le tri dans la multitude d’informations qui circulent en ce moment. C’est aussi, à se demander si cette surinformation n’est pas entretenue sciemmentpour nous décourager et nous perdre !

Nous voyons très concrètement les conséquences déjà effectives sur des réductions de liberté quasi au quotidien, ainsi qu’une méfiance générale qui semble encore plus contagieuse que le virus !

Nous avons donc décidé de chercher des solutions pour progresser dans notre discernement, nous forger notre propre avis et agir en conséquence.

Voici les résultats de nos expériences, recherches et lectures !

Notre but étant d’apprendre à discerner le vrai du faux et prendre les décisions justes pour mener de bonnes actions porteuses de bien et d’espérance.

Observer

Souvent pris par un rythme de vie infernal, nous perdons peu à peu un des sens majeurs pour comprendre notre environnement. La sagesse de nos aïeux prenait bien souvent sa source dans la qualité d’observation qui leur permettait de connaitre à l’avance le temps, le bon moment et le bon endroit pour semer les récoltes et bien d’autres décisions que nous appelons encore parfois le Bon sens !

Le rythme s’est considérablement accéléré ces dernières décennies. Cela nuit gravement à notre sens de l’observation.

Ralentir demande un véritable effort dans notre société moderne.

Nous pouvons souvent nous surprendre à courir alors qu’en réalité, force est de constater que rien de particulier ne nous y pousse !

Nous pouvons aussi faire ce constat par rapport à notre état intérieur. Suis-je capable d’observer mes pensées ? Quelle est la qualité de celles-ci ? Puis-je observer les émotions qui me traversent ? Quelles en sont leur origine et leur nature ? Des peurs me paralysent ou me rendent agressif, en suis-je conscient ?

Les smartphones et l’interface écran généralisée participent activement à nous couper de la réalité…On finit par ne plus rien voir d’autre que son écran…

Par exemple, nous ne levons plus notre regard vers le ciel et peu de gens se rendent compte que des épandages aériens (Chemtrails) sont opérés de façon intensive depuis de nombreuses années !

Dans la période trouble que nous traversons, ralentir volontairement pour observer et retrouver cette qualité essentielle favorable au discernement nous semble être une piste intéressante pour retrouver notre souveraineté intérieure.

Le défi est d’arriver à trouver le bon rythme, propre à chacun, qui trouve son juste équilibre entre frénésie et immobilisme. La situation actuelle qui nous pousse à rester enfermés, bloqués chez nous, peut être vue comme un reflet inverse de nos excès d’agitation.

On peut aussi voir ce « Restez chez vous » comme un rééquilibrage dû à notre manque d’intériorité, d’une volonté trop dirigée vers l’extérieur et la matière, plutôt qu’orientée vers les cieux (intérieurs) et le spirituel.

Un clin d’œil musical pour nous aider à retrouver notre rythme

Yannick Noah – On court

Écouter son cœur

La peur distillée de façon intensive ces derniers jours ferme notre cœur et induit froideur, rigidité et dureté. Elle nous coupe de notre sensibilité et de nos capacités empathiques. L’autre devient une menace, un ennemi, un virus potentiel sur pattes… Nous devenons incapables de voir le bien chez l’autre.

Les émotions prennent le dessus sur notre pensée et génèrent un état de déséquilibre, qui nous empêche de nous poser les bonnes questions… nous rendant alors influençables, et donc fragiles dans nos positionnements et prises de décisions.

Des exercices de concentration pratiqués régulièrement – par exemple, regarder la flamme d’une bougie à un mètre de distance en ne pensant à rien d’autre – sont un bon moyen pour nous aider à mieux maîtriser nos émotions en restant maîtres de nos pensées.

La concentration agit comme un rempart face aux bombardements médiatiques intensifs.

Nous pouvons observer concrètement les fruits de notre capacité à nous concentrer dans le sport lorsque nous voyons certains sportifs de haut niveau réussir à s’affranchir des contraintes et influences extérieures sur la durée d’un match entier.

La concentration est comme une base pour garder notre cœur ouvert et c’est aussi grâce à cela que nous pourrons mieux discerner… grâce à la sensibilité du cœur qui sait reconnaître si ce qui est exprimé est vrai ou faux ; c’est une autre forme d’intelligence que celle de l’intellect, souvent limité par nos conditionnements.

La méditation est aussi une pratique excellente pour aiguiser le discernement ou pour aller chercher la vérité Celle que nous pratiquons s’appelle la méditation créatrice, et elle se pratique justement dans le cœur ! Elle aide à nous décoller de nos pensées limitantes ou « mortes », pour les diriger vers le monde de la solution, à l’intérieur de soi. Cette méditation se pratique dans le corps de vie : elle est donc également un excellent moyen de renforcer notre énergie vitale, et par conséquent notre système immunitaire ! Pourquoi nous en priver ?

Penser par soi même

Nous poser de bonnes questions et (nous) remettre en question sont des clés pour rester libres dans une société inhumaine qui veut nous dresser comme du bétail !

Pour cela, il est nécessaire de nous débarrasser de nos conditionnements hérités d’une éducation souvent en mode « prêt-à-digérer » et uniforme. Comment actionner notre libre arbitre si nous ne pouvons penser par nous-mêmes ?!

Le contexte actuel est de ce point de vue intéressant, car il permet de nous situer quant à la force de notre pensée. Sommes-nous du même avis que la « majorité pensante » ? Arrivons-nous à cultiver un point de vue original, sans influence ?

Si nous continuons ainsi, que va-t-il se passer et que va devenir notre humanité ?

Perceval, le roi du Graal, héros du IXème siècle, est un bon modèle de quête pour apprendre à penser par soi-même. Au début de sa quête, il est naïf et ignorant mais vierge d’influence car sa mère l’a isolé du monde pendant toute sa jeunesse. Peu à peu, il apprend à poser les bonnes questions et son évolution commence !

Aujourd’hui, si ne nous voulons pas finir comme les moutons de Panurge, au fond d’un précipice, il est urgent d’apprendre à penser de manière vraiment « autonome » !

Un bon début est de questionner, se questionner, remettre en question, chercher la vérité, arrêter de boire à la paille ce que nous servent les mass-médias officiels.

La peur du mal, assez présente en France, contribue certainement à réduire nos capacités de discernement et d’appréciation juste.

Par exemple, la banalisation du mensonge, le double discours, l’hypocrisie, sont devenus presque normaux dans notre société moderne !

Nous devenons tétanisés et dociles à l’excès, et nous finissons par fonctionner en pilote automatique. Pourtant, c’est en laissant le mal dans l’ombre que la peur grandit, car nous savons inconsciemment et aussi instinctivement, qu’en refusant de voir la vérité en face, en imitant l’autruche, le mal grandit car aucune force de bien (juste et organisée) ne peut alors s’opposer à lui !

Pour illustrer le propos, prenons une analogie sportive ! (Vous l’avez compris…l’équipe PariSoleil aime le sport !)

Imaginons un joueur de tennis qui a un mauvais jeu de jambes, mais qui fait semblant de ne pas le savoir et qui refuse donc de le travailler… De fait, cela agira directement sur le niveau de sa confiance en lui, et il arrivera en match stressé, ce qui aura pour effet d’appuyer encore plus sur sa faiblesse !

Un autre exemple qui appuie le propos est celui de l’accident de Tchernobyl bien connu, où les médias nous présentaient un nuage radioactif qui s’était arrêté… pile à nos frontières !

La cigarette est aussi un exemple intéressant. Elle tue chaque année 80 000 personnes et que reste-t-il d’ouvert dans nos rues désertes actuellement ? Les débits de tabac !! A qui profite le crime… ?

Et si nous devenions tous des Sherlock Holmes, champions de la vérité !?

Nous sommes éduqués pour ne pas penser par nous-mêmes, car penser par soi-même rend libre, et le pouvoir en place a-t-il envie de voir des gens libres ?!

Conserver une activité sportive

Le confinement actuel peut nous rendre un peu laxistes, apathiques et paresseux. Notre rythme habituel est perturbé et la tentation de rester au chaud est forte, et puis aussi tout simplement parce que notre club de sport préféré est fermé !

Il nous semble que le fait de se sentir bien dans son corps physique participe à la confiance en soi.

Si nous ne transpirons pas, les toxines s’accumulent et perturbent, de façon indirecte, la clarté de nos pensées. La peur est justement génératrice de toxines qui finissent par s’accumuler et altèrent le bon fonctionnement de nos neurones, qui sont partout en plus, dans notre tête, notre cœur et notre ventre.

Bien sûr, de façon encore plus évidente, un corps physique affaibli diminue nos capacités immunitaires.

Et, bien connu également, nous savons que le sport, bien pratiqué, avec respect, permet de produire des endorphines, excellents anti-dépresseurs, gratuits et biologiques de plus !

Les amis

La dynamique d’un groupe d’amis est forte. Nous en avons certainement déjà fait l’expérience. On s’entraide, on s’amuse, on s’exprime et on s’écoute, on se confie, on confronte ses points de vue et puis soudain peut jaillir la lumière ! Mais c’est bien sûr !

Le confinement nous pousse encore plus vers l’isolement, la méfiance et… derrière nos ordinateurs ! Rien à voir !

Isolés, nous sommes faibles ! Les politiciens de la Rome antique l’avaient déjà compris avec la devise devenue célèbre : « Diviser pour mieux régner ».

Rester en lien avec nos amis donne une force immense… Seuls, nous sommes faibles, mais ensemble, nous sommes invincibles ! Les élites politiques et économiques le savent très bien. Elles ont peur de notre pouvoir. Alors, faisons l’effort de combattre nos peurs et restons en lien ! Osons nous aimer, résistons au climat de méfiance et d’insécurité en ouvrant grand nos cœurs ! Faisons l’effort de voir le bien chez l’autre en premier, développons de la douceur dans nos relations, afin de respecter et d’encourager nos différences… qui font nos richesses !

Avec cet état d’esprit, l’espérance d’un bon futur, un futur meilleur qu’aujourd’hui, est… inévitable !

Pour terminer cette première infolettre de la toute nouvelle équipe de PariSoleil, nous citons les derniers mots de Neo s’adressant à la matrice, tout à la fin du premier épisode de Matrix :

Dans ce message, Neo remet les choses à leur place. Ce n’est pas nous qui avons peur, mais la matrice, car elle sait que nous sommes plus nombreux… et surtout, porteurs dans nos cœurs du « tout est possible » individuel et collectif !

« Je sais que vous êtes là, je sens votre présence, Je sais que vous avez peur, vous avez peur du changement. Je ne connais pas l’avenir. Je ne suis pas venu vous dire comment cela finira. Je suis venu vous dire comment cela va commencer. Je vais raccrocher ce téléphone et ensuite je vais montrer aux gens ce que vous ne voulez pas qu’ils voient. Je leur ferai voir un monde sans vous, un monde sans loi, ni contrôle, sans limite ni frontière. Un monde où tout est possible. »

Neo

Ensemble, sauvons le futur !

La Team PariSoleil Association

Bruno, Hervé, John et Patrick

Si cet article vous a plu, n’hésitez à faire suivre à vos amis !

Pour en savoir davantage et pour mettre en pratique, nous vous présentons ci-dessous ce qui nous semble le mieux adapté à nos propos, et que nous connaissons très bien nous-mêmes depuis de nombreuses années : il s’agit des manuels pratiques écrits par Pierre Lassalle : les connaissances apportées sont éclairantes et les méthodes proposées fonctionnent très bien !

Alors, la balle est dans votre camp !

  • Pour découvrir la méditation : les livrets-CD avec méditations guidées, et en particulier celui dédié à « L’ouverture du cœur ».
  • Pour apprendre à penser plus librement et à agir en cohérence avec nos pensées, grâce à une méthode pratique et ludique : « Le Nouveau Tarot de l’Individualisation », disponible dans votre boutique PariSoleil ! … Dès réouverture… En attendant, vous pouvez le retrouver ici :
  • Également à noter dans les agendas : Pour aiguiser son discernement, sortir de la naïveté, trouver des solutions, apprendre à se protéger et sortir de l’angélisme, renforcer la vie en soi, PariSoleil organise un stage de deux jours, parfaitement adapté au sujet ! Des exercices ludiques et méditatifs et concrets, pour rester vivant ! « Créative-Cité – Un mode de vie vs un mode mort ! » Les 30 & 31 mai 2020. N’hésitez pas à vous renseigner…